Nyam | Programme alimentaire | Alimentation saine

Quelle alimentation pour la thyroïdite de hashimoto ?

05 Septembre 2020

L’alimentation constitue un élément majeur dans le traitement de la Thyroïde de Hashimoto, qui est une maladie auto-immune fréquente et engendrant divers troubles à la personne qui en souffre. Certains aliments peuvent calmer les symptômes liés à cette maladie, d’autres les aggravent et sont donc à éviter.

Modérer la consommation de matières grasses

Afin de diminuer l’inflammation chronique dans l’organisme causée par la thyroïdite de Hashimoto, il faut éviter les excès en acides gras polyinsaturés oméga-6 et augmenter l’apport en oméga-3. Pour un bon rééquilibrage alimentaire, il est recommandé de consommer régulièrement de l’huile de cameline, huile de lin, des graines de lin, des noix. Ces derniers sont riches en oméga-3. Les huiles de tournesol, de maïs, les produits ultra-transformés et les viandes d’animaux nourris aux fourrages à base de maïs et de soja, riche en oméga-6, sont quant à eux déconseillés si l’on veut bien manger.

Veiller à la qualité des glucides

L’excès de sucre et de glucides dans l’organisme est un des principaux facteurs aggravants les effets de la thyroïdite. Cela perturbe la sécrétion de certaines hormones thyroïdiennes indispensables comme l’hormone T3, en plus d’engendrer la prise de poids, l’hyperperméabilité intestinale et l’accumulation des produits de glycation avancés (AGE). Dans le cadre de l’alimentation pour la Thyroïdite de Hashimoto, il faut consommer des glucides de bonne qualité. On les trouve particulièrement dans le pain complet, le levain, la baguette blanche, les lentilles, les pommes de terre, le riz basmati et le riz classique.

Les fibres : essentiels pour lutter contre la Thyroïdite de Hashimoto

Pour améliorer les symptômes de la thyroïdite, le rééquilibrage alimentaire de la personne qui en souffre doit contenir des fibres. Pour cela, il est important de consommer une grande quantité de légumes et de fruits au cours des repas et collations quotidiennes. Les légumes secs sont aussi source de fibres, mais sont à consommer avec modération.

Les types de régimes incompatibles avec une thyroïde de Hashimoto

Pour corriger les divers troubles liés à cette forme d’hypothyroïdie, il faut suivre un régime alimentaire sans gluten ou produits laitiers En effet, ces types de substance sont susceptibles à l’hypersensibilité alimentaire et pourraient accroître l’état inflammatoire.

Les produits à base de céréales (le blé, l’orge, le seigle..) et les produits contenant des produits laitiers comme lait de vache, crème fraîche, fromage, yaourt et beurre sont donc à exclure de l’alimentation pour la Thyroïdite de Hashimoto.

Il en est de même des aliments goitrigènes surtout ceux qui sont servis crus. On citera entre autres les choux-fleurs, choux de Bruxelles, brocolis, navets et les radis.

Bien manger, c’est aussi se protéger des polluants alimentaires qui sont des constituants aggravant les troubles des hormones thyroïdiennes. Ils s’invitent souvent dans les aliments emballés dans du plastique et du carton, les aliments incriminés, les gros poissons gras, ou encore les cosmétiques composés de parabènes

Rejoignez la communauté Nyam dès aujourd’hui !

 


Ces articles peuvent vous intéresser

Nyam est remboursé par les mutuelles !

Nyam annonce le lancement de ses deux nouvelles formules remboursées par les mutuelles - une première en France......

Lire la suite

Impact des lectines sur la santé

Les lectines sont des protéines. On les trouve dans la plupart des graines de légumineuses sèches et dans de nombreux autres aliments très courants......

Lire la suite

Reconnaître les aliments riches en lectines

On parle de plus en plus des lectines et de leurs impacts sur la santé. Que sont les lectines ? Comment les reconnaître ? Et surtout… ...

Lire la suite

Comment bien répartir ses aliments dans la journée ?

Bien répartir son apport nutritionnel sur la journée, c’est une science. Et cette science a un nom : la chrononutrition. Pour calculer l’apport ......

Lire la suite

Quelle est la différence entre un régime et un rééquilibrage alimentaire ?

Les beaux jours arrivent et avec eux se pointent les publicités aguicheuses pour les régimes qui vous......

Lire la suite

Les effets du jeûne intermittent sur le microbiote intestinal

Notre santé est directement impactée par notre façon de nous nourrir. Que ce soit sur la variété des aliments, leur teneur en graisse ou en vitamine ou la fré...

Lire la suite

Viande, pourquoi et comment réduire sa consommation

S'il est difficile de se passer totalement de viande qui apporte des protéines essentielles à notre organisme, de plus en plus d'experts estiment qu'il est temps de changer.....

Lire la suite

En finir avec le syndrome du côlon irritable

Le SCI, plus connu sous le nom de « syndrome du côlon irritable » touche jusqu’à 25 % de la population. Ce chiffre ne cesse d’augmenter. Et si l...

Lire la suite

Quels sont les aliments acidifiants ?

Dans le cadre d’un rééquilibrage alimentaire, la composition des aliments au niveau acido-basique a toute son importante pour obtenir une meilleure hygiène de...

Lire la suite

Comment conserver les œufs ?

Saviez-vous qu’il est possible de faire des œufs à la coque avec un goût de truffe sans avoir à les mélanger avec ? Il suffit d’enfermer les œ...

Lire la suite

Les édulcorants ne font pas maigrir !

Pendant longtemps, les édulcorants ont vanté le « zéro calories » comme argument marketing pour vous faire maigrir. Pourtant, même en l’absen...

Lire la suite