Manger pour booster sa fertilité

25 Juillet 2020

Des études montrent que la fertilité est largement en baisse chez les hommes avec une baisse de la concentration en spermatozoïdes. Des études montrent également que la fertilité est en baisse chez les femmes. Si plusieurs facteurs sont responsables de cette baisse de fertilité, l’alimentation est en grande partie à l’origine de cette observation. Un rééquilibrage alimentaire est indispensable pour combattre ce fléau et favoriser la procréation.

La qualité de l’alimentation joue sur la quantité et la qualité des spermatozoïdes

L’un des plus gros facteurs de non-fertilité chez les hommes est la baisse de la quantité de spermatozoïdes dans le sperme. On note une baisse de 60 % de cette concentration en 40 ans. Si le tabac, la pollution et le stress jouent sur cette baisse de concentration, la malbouffe joue également un rôle prépondérant.

En effet, une mauvaise alimentation peut apporter des nutriments trop oxydants et perturber le fonctionnement chimique des mitochondries responsables de la création et de la destruction des cellules dans l’organisme. Une nourriture trop grasse ou riche en acide gras trans, ou encore une alimentation pas assez variée influent sur la production de spermatozoïdes et provoquer de graves problèmes de fertilité.

Afin de limiter ces problèmes et restaurer en partie la génération de spermatozoïdes, un rééquilibrage alimentaire est conseillé en plus d’ajout d’éléments vitaminés pour revigorer l’organisme. Un programme alimentaire varié et riche en vitamines, en fibres et en minéraux étalé sur plusieurs mois montre que la fertilité repart à la hausse chez les hommes.

Une alimentation trop riche ou mal équilibrée réduit la fertilité chez la femme

De même chez la femme, une mauvaise alimentation peut provoquer une baisse notable de la fécondité. Cette baisse est notamment accentuée en cas d’obésité ou de présence de graisse trop importante dans l’organisme. La malbouffe peut provoquer des kystes aux ovaires et une réduction notable d’œstrogènes responsable de la ponte ovaire.

Cette mauvaise alimentation peut également rendre plus hostile le col de l’utérus et minimiser les chances pour les spermatozoïdes d’atteindre leur destination.

Afin de limiter cette baisse de fécondité et d’augmenter ses chances de tomber enceinte, un rééquilibrage alimentaire strict riche en fibres et en vitamines permettra non seulement de lutter contre l’obésité, mais aussi de rendre plus favorable la procréation en augmentant la concentration d’œstrogènes.

Bien entendu, une alimentation pas assez riche n’est pas la seule responsable de cette chute de fécondité. Un environnement moins stressant et moins polluant permettra également d’augmenter les chances de procréer.

 

Rejoignez la communauté Nyam dès aujourd’hui !

 


Ces articles peuvent vous intéresser

En finir avec le syndrome du côlon irritable

Le SCI, plus connu sous le nom de « syndrome du côlon irritable » touche jusqu’à 25 % de la population. Ce chiffre ne cesse d’augmenter. Et si l...

Lire la suite

Les bienfaits des radis

Ce légume un peu piquant que l'on peut prendre à l'apéritif fait partie de la famille des crucifères. Facile à cultiver, le radis recèle un grand nomb...

Lire la suite

Reconnaître les aliments riches en lectines

On parle de plus en plus des lectines et de leurs impacts sur la santé. Que sont les lectines ? Comment les reconnaître ? Et surtout… ...

Lire la suite

L'importance du microbiote buccal

On a tendance à l’oublier, mais la bouche joue un rôle primordial dans la bonne santé de l’organisme. Si un rééquilibrage alimentaire peut......

Lire la suite

Pouvons-nous consommer tous les laitages ?

Zoom sur ce que nous savons aujourd’hui sur les laitages et les produits que nous pouvons consommer à volonté, et ceux qui ne doivent être ingérés qu’avec...

Lire la suite

Quelle est l'influence de la cuisson sur les aliments ?

La cuisson des aliments est le processus qui permet la transformation de la nourriture. Elle offre la possibilité de changer le goût, la texture, et les qualités......

Lire la suite

3 méthodes saines pour perdre du poids

Perdre du poids sainement sans devoir sacrifier aux privations d'un régime est chose possible. Il suffit de procéder à un rééquilibrage alimentaire en douceur, e...

Lire la suite

Covid-19 : quel est l'impact de l'alimentation ?

Bien manger permet-il de limiter les risques d'infection de la Covid-19 ? Un rééquilibrage alimentaire permet-il de réduire les risques de......

Lire la suite

Les effets du jeûne intermittent sur le microbiote intestinal

Notre santé est directement impactée par notre façon de nous nourrir. Que ce soit sur la variété des aliments, leur teneur en graisse ou en vitamine ou la fré...

Lire la suite

Quelle alimentation pour la thyroïdite de hashimoto ?

L’alimentation constitue un élément majeur dans le traitement de la Thyroïde de Hashimoto, qui est une maladie auto-immune fréquente et engendrant divers......

Lire la suite